Plastic Duck – Garanti sans paraben

Les Plastic Duck, c’est un groupe de chanson française du Nord de la France.
Influencés par le swing, le jazz, ils sillonnent les scènes régionales depuis 2016.

Voici le clip réalisé en animation et captation réelle pour le titre Garanti sans paraben.

Merci aux Plastic Duck pour leur confiance et leur dévouement dans ce projet.

Titre: Garanti sans paraben 

Musique: Plastic Duck 

Paroles: Marc Szarczynski 

Facebook des Plastic Duck : https://www.facebook.com/plasticduck 

************************************************************* 

Réalisateur : Rémy Lequeux 

Directeur de la photographie : Oussama Redouan 

Cadreur : Antoine Dru 

Design, animation, post-production : Rémy Lequeux 

Produit par LA FRACTALE : https://lafractale.fr 

************************************************************* 

Paroles de Garanti sans paraben : 

Couplet 1: 

L’heure a sonné, sonnerie soutenue, il est temps 

De se dévoiler, se mettre à nu, un instant 

J’n’ai pas quitté du regard, cette horloge, insomnie 

Je reporte le départ, de ma loge, de mon lit 

Je dois émerger, mais immergé dans l’inconscience 

Incapable de raisonner, j’aborde la scène avec méfiance 

Sur les planches il faut monter, ne pas s’lever du mauvais pied, 

Côté jardin? Côté cour? J’en sais rien j’oublie toujours… 

 

Couplet 2: 

Rêve ou cauchemar? J’monte sur scène, dans ma baignoire 

Chanteur un peu louche, vas-y tire le rideau d’douche 

Le robinet mon microphone, j’te propose mon couplet qui sonne, 

J’augmente le débit d’paroles pour un flot sans auréole 

J’t’offre un son, sans savon, à l’odeur de diapason, 

Un morceau dont le tempo s’accorde à tout type de peau, 

J’fais monter la pression, reprends une mousse à l’occasion 

Je surfe sur les mots, une marinière comme maillot 

 

Refrain: 

Le rideau s’ouvre 

La pression monte dans la salle, sur la scène 

Le rideau s’ouvre 

Pour un spectacle garanti sans paraben 

 

Couplet 3: 

En sursaut j’suis réveillé, c’n’était pas la réalité 

J’me retrouve en confrontation, avec mon stress et mes tensions 

Sous les spots les projecteurs, oppressé par la chaleur 

Je me noie dans la réticence, la colère monte en puissance 

La lumière agressive, les vapeurs possessives 

L’angoisse progressive, des pensées peu créatives 

J’quitte la scène dans le noir, pour mettre fin à ce canular 

J’passe par un couloir et m’arrête devant le miroir 

 

Couplet 4: 

J’regarde ma tête tic-tac, le temps passe tic-tac 

J’me prends une claque « clac », en mattant mon visage de polak 

J’trouve pas la laque, j’trouve pas le talc et sans tact en vieux réac’, 

J’lance des injures démoniaques en marchant dans une flaque 

Balançant des mots en vrac, qui me rendent paranoïaque 

C’n’est pas une vie paradisiaque, à l’alcool je m’attaque 

J’finis le pack, la ‘teille de Jack et celle de Monbazillac 

Que j’mêle aux effets du tabac, pour éviter d’avoir le trac 

 

Refrain: 

Le rideau s’ouvre 

La pression monte dans la salle, sur la scène 

Le rideau s’ouvre 

Pour un spectacle garanti sans paraben

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *